Médikid® : la mallette à traitement inventée par Biogaran de retour dans les pharmacies !
7 janvier 2010, 12:22
Filed under: LABORATOIRE BIOGARAN

Le rythme de vie des jeunes enfants a bien changé : entre les déplacements la journée chez la nounou ou les grands-parents, à l’école, le week-end chez Papa… l’organisation au quotidien peut devenir un vrai casse-tête et engendrer des problèmes d’observance des traitements lorsque nos petits tombent malades.

Pour mieux soigner les enfants en assurant une bonne transmission entre adultes du traitement, Biogaran a conçu Médikid®. Cette mallette accompagne les enfants dans tous leurs déplacements ! Aujourd’hui connue par 69% des mères de famille[1], la mallette a été plébiscitée par les patients. Aussi, Biogaran réitère sa campagne de sensibilisation pour le bon suivi du traitement des enfants.

Les objectifs de la mallette Médikid® :

–         assurer aux enfants de 3 à 6 ans un bon suivi de leur traitement et leur éviter tout risque de mauvaise prise ou de rupture thérapeutique,

–         faciliter la bonne transmission entre adultes du traitement, de l’ordonnance et du carnet de santé,

–         rassurer les parents de jeunes enfants « nomades », en leur apportant une solution pratique et sûre.

Le design de la mallette Médikid® :

Avec Médikid®, fini les médicaments qui s’égarent et les sirops qui coulent dans la valise !  On peut y ranger des flacons ou des boîtes de médicaments grâce à son système de calage astucieux. Médikid® se transporte partout facilement grâce à sa poignée ergonomique. Enfin, le double système de fermeture assure une sécurité optimale.

Son design original a été récompensé en 2009 et la mallette Médikid® a ainsi reçu le prix du Janus de la santé et le label de l’Observeur du design.

Le dispositif de la campagne se compose :

–         d’une campagne presse sur janvier et février 2010

–         d’un sticker présent sur les vitrines des pharmacies

–         d’une rubrique d’information sur le site www.biogaran.fr

Médikid® en pratique

– 1 modèle unique fille/garçon aux couleurs acidulées.

– Dès janvier 2010, mallette vide vendue en pharmacie (tous les pharmaciens peuvent la commander auprès de leur grossiste).

– Prix public conseillé : 9,90 €.

Quelques chiffres :

–         1 enfant de moins de 6 ans contracte en moyenne 7 à 10 infections ORL par an[2] sans compter les gastro-entérites et les maladies infantiles (varicelle…)

–         80% des femmes de 25 à 49 ans travaillent ou sont à la recherche d’un emploi[3]

–         1 famille sur 10 avec enfant est une famille recomposée[4]

A propos de Biogaran

Laboratoire français de médicaments génériques, Biogaran a été fondé en 1996, l’année même où le générique a reçu sa définition légale. Dès l’origine, Biogaran a choisi d’offrir des médicaments répondant à la fois aux attentes des patients, des pharmaciens et des médecins. Un médicament générique est soumis aux mêmes exigences qualités et aux mêmes contraintes légales que le médicament d’origine. Les médicaments génériques contribuent à la maîtrise des dépenses de santé publique. Biogaran a toujours privilégié l’information et le bon usage de ses médicaments génériques pour la sécurité des patients notamment grâce à son conditionnement. Aujourd’hui, Biogaran vend plus de 144 millions d’unités de médicaments par an aux patients français. (Source : GERS – cumul mobile annuel à fin octobre 2009).

Dossier de presse exclusivement réservé aux journalistes. Nous rappelons que toute citation d’une spécialité pharmaceutique sous son nom commercial est rigoureusement encadrée par le CSP. Nous vous remercions de respecter les lois et règlementations.

Service de Presse Biogaran – L’Agence Sophie Monet

Contact : Alexandra Monsacré – Mail : am@monet-rp.com / Téléphone : 01.45.63.17.80


[1] Enquête BVA. Base 150 femmes ayant un enfant de moins de 10 ans. Enquête web réalisée du 9 au 16/07/2009

[2] Source : « L’ABC des petites maladies de la vie courante pour mieux utiliser les antibiotiques » – Assurance Maladie – Septembre 2005

[3] Source : Insee – enquête emploi 2003

[4] Source : 1,6 million d’enfants vivent dans une famille recomposée – Insee Première – 901 – juin 2003


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :